Blog

Les actualités, partages, informations...

Le Blog!

Ici, j'aurais le plaisir de partager avec vous des actualités, évènements et petites informations sur divers sujets, comme par exemple : la santé, les divers méthodes de medecines alternatives. Alors n'hésitez pas à venir échanger...

La sève de bouleau.

La sève de bouleau

par France Guillain

Savons-nous vraiment ce qu’est la sève de bouleau ?(www.vegetal-water.fr)

 bouleau.jpg

La sève

La sève d’un arbre, c’est l’ensemble de son système digestif : absorption, distribution, assimilation de nutriments, mais aussi expulsion de déchets. C’est aussi son système circulatoire, la circulation dans l’arbre, les branches, les feuilles, les fleurs, les fruits, les graines, des cellules souches réparatrices permanentes. Ces dernières permettent à l’arbre de s’autoréparer, parfois durant des siècles. C’est donc aussi son cœur, son sang et sa lymphe. La sève du bouleau est l’une des plus riches sèves de toute la forêt.

Attention ! Ne pas confondre ! La sève de bouleau ne doit pas être confondue avec le jus de bouleau, qui n’est qu’une décoction de feuilles !

Ce que contient la sève de bouleau

Elle est riche en calcium, magnésium, silicium, sodium, phosphore et potassium. Le potassium est ce qui manque le plus dans l’alimentation actuelle.

La sève de bouleau fraîche contient aussi, immédiatement biodisponibles, des oligo-éléments, comme le cuivre, le fer, le manganèse, le zinc si rare dans nos aliments, du silicium, du sélénium, du molybdène et du chrome. Elle contient des mucilages, des favonoïdes, 17 acides aminés, dont l’acide glutamique si vivifiant et dynamisant ! Elle renferme aussi des cytosines et des sucres sous forme de fructose, de 0,5 à 2.

La sève de bouleau contient encore 2 hétérosides, le bétuloside et le monotropitoside, libérant, par hydrolyse enzymatique, du salicylate de méthyle, qui est un analgésique, un anti-inflammatoire et un diurétique efficaces. Elle est riche en antioxydants, permettant ainsi une meilleure utilisation de l’oxygène par nos cellules.

Elle est composée de vitamines : A, E, D3, C, B1, B2, B3 ou PP, B5, B6, B8, B9, B12, K1.

Mais toute ce qui précède n’est valable et efficace qu’avec la sève fraîche non pasteurisée, pas même quelques secondes ! C’est un tout indissociable et vivant !

C’est un aliment naturel à consommer tel quel, entier, cru. Il n’y a pas de parasites dangereux pour nous dans la sève.

Quel bien fait-elle à notre corps ?

Selon le nombre de cures et la qualité de votre hygiène de vie durant la cure :

·         Un bon nettoyage du foie, des reins ainsi que du pancréas.

·         Elle désencrasse les articulations, répare les cartilages et la masse osseuse.

·         Elle diminue le mauvais cholestérol.

·         Elle soulage des douleurs articulaires, élimine les excès d’acide urique.

·         Elle déloge la cellulite et même de vieux capitons.

·         Elle permet de lutter contre l’hypertension.

·         Elle est excellente pour la peau (eczéma, psoriasis).

·         Elle aide à retrouver la beauté des cheveux.

Dans les pays du nord, elle était donnée aux bébés pour pallier au manque de lait maternel et accompagner le passage à l’alimentation différenciée.

Spécial hypertension

Si vous avez de l’hypertension, on vous conseille de diminuer le sel, mais on ne pense presque jamais à vous demander d’augmenter considérablement le potassium de source végétale, en consommant beaucoup de fruits et de légumes bio, frais et crus. La seule diminution du sel est en général sans effet. La cure de sève de bouleau permet un très bon démarrage de l’augmentation du potassium qui, sous cette forme végétale crue et naturelle, ne peut pas créer de surdose.

Pourquoi le bouleau particulièrement ?

En partant des pôles où rien ne pousse, après la toundra et la steppe, la première forêt qui apparaît est la forêt de bouleaux. L’arbre de lumière est si riche en composants que c’est grâce à l’humus qu’il produit que la forêt aux essences variées va pouvoir naître.

Où récolte-t-on la sève ?

 

Aussi près que possible de l’endroit où l’on vit. Dans les lieux qui sont les moins pollués. En France, en Anjou, région particulièrement écologique. Ou bien en moyenne montagne dans le Jura, région encore bien préservée.

Sur quels arbres ?

Sur de gros bouleaux. Régulièrement, les personnes qui travaillent sérieusement font des prélèvements qui sont analysés pour choisir les arbres les plus riches en nutriments. Deux arbres distants d’1 mètre peuvent être totalement opposés, l’un très intéressant, l’autre trop pauvre.

Est-ce mauvais pour les arbres ?

Si l’on fait une récolte par an au moment de la montée de la sève, non. Car il semble que la nature ait prévu d’alimenter les êtres humains à travers le bouleau. Au printemps, la sève jaillit comme une fontaine puissante.

Par contre, dans certains pays du nord, la forêt est aujourd’hui branchée de tuyaux à longueur d’année, ce qui entraîne une moins bonne concentration, oblige à traiter la sève. Par ailleurs, pour que les grands animaux ne détruisent pas ces installations, la sève est récoltée à une hauteur où elle est déjà moindre dans l’arbre.

Quand consommer la sève de bouleau ?

TOUTE L’ANNÉE ! Au printemps, lors de la récolte, elle est légère, presque transparente, excellente pour nous revigorer et nous permettre un beau nettoyage de printemps.

En automne, elle a travaillé et concentré les nutriments. Additionnée de bourgeons de bouleau, de cassis, de châtaignier, elle est alors excellente pour affronter les frimas.

En hiver, après les excès des fêtes et avec l’alimentation plus lourde de cette saison.

En été, si l’on attend un bébé, si on l’allaite, si on a du mal à supporter la chaleur, si l’on se sent fatigué, si l’on a des douleurs articulaires.

Comment consommer la sève de bouleau ?

La cure minimum de base est de 5 litres en 20 jours. On en boit ¼ de litre par jour, soit 25 cl, en 2 ou 3 prises et entre les repas. Il est possible de faire plusieurs cures successives. On peut aussi en boire à l’envi, comme n’importe quelle autre boisson. J’en ai toujours une petite bouteille dans le réfrigérateur que je consomme comme certains prennent un jus de fruit pour se désaltérer. Je ne me sens pas obligée d’en boire tous les jours. Ni de me limiter aux 25 cl si un jour mon envie est plus importante.

Comment optimiser les effets de la cure de sève de bouleau ?

En améliorant son hygiène de vie durant la cure. Bien évidemment, le tabac, l’abus de café, l’alcool, l’alimentation industrielle sont à éviter, ou tout au moins à diminuer considérablement si l’on veut de bons résultats.

Elle travaille et fermente ?

La première fois que j’ai vu de la sève fermentée qui avait fait gonfler le Bag-in-Box qui la contenait, je l’ai jetée, croyant qu’elle était mauvaise.

Mais l’été dernier, voyageant beaucoup, j’ai oublié un récipient dans la remise du jardin. Deux mois plus tard, le carton qui entourait le Bag-in-Box avait explosé. Mais la sève était bien dans son « sac » sous vide. Il avait presque doublé de volume.

Par curiosité, j’ai décidé de la goûter. Une merveille. C’était une boisson gazeuse désaltérante dont je me suis régalée tous les jours.

Je précise qu’elle n’avait pas pris l’air, ni subi de fortes chaleurs.

Comment la récolte-t-on ?

La bonne sève de bouleau fraîche, non pasteurisée, est récoltée dans des conditions d’hygiène très strictes.

Le bouleau est percé à une hauteur où la sève est particulièrement riche en nutriments, avant qu’elle ait fait sa distribution dans l’arbre. Un tuyau, d’une hygiène irréprochable aussi, est posé afin d’acheminer la sève directement dans des récipients parfaitement propres. Les tuyaux sont sans cesse renouvelés. Les personnes qui les manipulent observent également une hygiène absolue, avec un équipement adapté.

Le jour même, la sève est mise en Bag-in-Box sous vide, puis entreposée dans des camions réfrigérés qui acheminent le tout, directement ou indirectement, vers les personnes qui en ont commandé.

Comment la conserver ?

Au frais. On peut en faire de petites bouteilles dans son réfrigérateur.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×